Dans quel cas ?

dans-quel-cas-osteopathie-olivier-guillaumet-rouen

Selon les définitions et les principes annoncés, l’ostéopathie intéresse :

Système orthopédique et l’appareil locomoteur
Lombalgies, dorsalgies, cervicalgies, costalgies, pubalgies, douleurs coccygiennes, scolioses, périarthrite de l’épaule, douleurs articulaires, séquelles d’entorses, tendinites, blocage et douleurs de la mâchoire…

Séquelles de traumatismes
Accident de la voie publique,fractures, chutes et chocs sur toutes les parties du corps, du crâne et coccyx notamment…

Système digestif
Ballonnements, hernie hiatale, troubles hépato-biliaires, colites, constipation, ptôse d’organe, digestion difficile…

Système ORL et céphalique
Rhinites, sinusites chroniques, pathologies asthmatiformes, vertiges, bourdonnements, céphalées, migraines, accouphènes…

Système neurologique
Sciatiques, cruralgies, névralgies cervico-barchiales et névralgies d’Arnold, névralgies faciales, intercostales…

Système neuro-végétatif
État d’hypernervosité, état dépressif, anxiété, stress, troubles du sommeil, spasmophilie, fibromyalgie…

Le nourrisson et l’enfant
L’épreuve de la naissance peut constituer le premier « tramatisme » et peut-être l’origine de troubles fonctionnels ou de pathologies aussi divers que fréquents : strabisme, reflux , rhinites chroniques, otites chroniques, troubles du sommeil ou du comportement, dyslexie, attitude scoliotique, mauvaise occlusion dentaire…

Système génito-urinaire
Douleurs et dysfonctions gynécologiques, dysparunies, cystites à répétition, stérilité fonctionnelle, troubles de la fonction sexuelle, énurésies, prostatites, suivi ostéopathique de la grossesse…

Système cardio-vasculaire
Troubles circulatoires des membres inférieurs, congestions veineuses, céphalées, palpitations, oppression…

- Liste non exhaustive -

« Mieux vaut prévenir que guérir »

Préventivement et en entretien, il est souhaitable d’effectuer un bilan ostéopathique.
En effet, un traumatisme physique ou émotionnel, si « minime » soit-il, est susceptible de provoquer une désadaptation de l’organisme pouvant donner lieu à des troubles fonctionnels.